Réunion au sommet…

Hier 11h, Lylou et Dali débarquent chez moi avec les enfants. Au programme une réunion un peu générale avec quand même deux ou trois points importants à l’ordre du jour.

Assises toutes les trois autour d’un (bon selon Dali) café, nous discutons d’un projet éditorial important. Allons-nous prendre la décision de publier ce texte qui nous a été soumis. La discussion est lancée. Au bout d’une demi-heure, la décision est prise, nous attendons quelques semaines pour nous décider, un livre sur le même sujet va sortir, autant prendre le temps de voir ce que cela va donner.

Point suivant, nous passons dans mon bureau, pour avoir le budget prévisionnel sous les yeux, donc le planning des réimpressions. Un sujet récurrent chez nous, tant il est difficile d’anticiper ces réimpressions. Or là, l’inventaire de fin d’année nous a permis de voir les titres qui sont en rupture ou le seront sous peu. Maintenant il faut « caser » ces dépenses dans le budget… ça coince, on modifie l’ordre des parutions à venir, on ajuste un ou deux éléments… ouf ça rentre, au chausse-pied mais c’est passé !

Un dernier sujet important, la décision concernant un livre pour le format, celui-ci impactant le cout d’impression et donc le prix final du livre. Un format plus grand serait mieux, mais le prix de vente serait rédhibitoire… chacune argumente, donne son avis, pour au final ne pas trancher et proposer deux options à notre auteur. Suite au prochain épisode.

Voilà il est 14h, les enfants jouent et personne n’a encore mangé, vite on file en cuisine préparer un repas rapidement, Dali part, Lylou reste… on a l’après-midi devant nous.

Après le repas, et un autre café, on s’installe devant l’ordinateur. Lylou me relance sur le catalogue… oui le salon Primevère arrive et nous n’avons plus de catalogues… Je lui explique que je n’arrive pas à dégager du temps pour le mettre à jour. Or je suis la seule dans l’équipe à maitriser Indesign, le logiciel que nous utilisons pour la mise en page. Lylou propose de le faire pendant que j’avance sur autre chose. Sceptique, je la prends au mot, je lui prépare les cadres, on réfléchit à l’ordre dans lequel on va mettre les titres, et c’est parti, elle prend la main, travaille les résumés et rentre les données dans les cadres 🙂 Le résultat est là, nous avons un catalogue tout beau, entièrement mis à jour ! Bravo Lylou ! (si si parce que l’informatique et Lylou hum comment dire, c’est comme vouloir rapprocher deux aimants d’une même polarité !)

J’ai passé une magnifique journée, et vous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu