Le Fermier et l’Accoucheur de Michel Odent

Le livre

Le Fermier et l’Accoucheur fut initialement publié en 2004, avec l’objectif de comprendre le concept d’industrialisation à propos, en particulier, de la naissance des bébés humains. L’analogie entre obstétrique et « farming » avait permis de préciser que le processus d’industrialisation implique avant tout centralisation et standardisation.
En 2017, nous n’avons guère besoin de données statistiques sophistiquées pour affirmer que, partout dans le monde, les tendances observées en 2004 se sont précisées de façon spectaculaire. Les sages-femmes et obstétriciens sont éduqués de façon à respecter des protocoles de plus en plus standardisés.
C’est dans un tel contexte qu’a émergé soudain « la révolution microbiome », conséquence soudaine d’avancées technologiques qui n’avaient guère été anticipées. On commence aujourd’hui à percevoir la très grande importance du microbiote, ainsi que l’écrit l’auteur dans son introduction à cette réédition.

L’auteur

Le Dr Michel Odent a été responsable des services de chirurgie et de maternité de l’hôpital de Pithiviers (1962-1985) et a fondé à Londres le Primal Health Research Centre (Centre de recherche en santé primale). Il a créé une banque de données de recherche en santé primale (www.primalhealthresearch.com) ainsi que le site Internet www.wombecology.com pour présenter l’écologie pré et périnatale comme la forme la plus vitale d’écologie humaine.
Conférencier, auteur d’articles scientifiques et, notamment, du premier article sur les piscines d’accouchement (Lancet, 1983) et du premier article sur l’initiation de l’allaitement dans l’heure qui suit la naissance, il a également écrit seize livres traduits en vingt-deux langues.

Fermer le menu